Un couple chinois flamboyant dans l’immobilier, Zhang Xin et Pan Shiyi, le couple SOHO China

Pan Shiyi Zhang Xin SOHO Soho Beijing Shanghai Sanlitun Chaoyang Wangjing

 

Une aventure qui n’est pas terminée !

Ce blog qui lié à une agence immobilière à Pékin manquerait à ses devoirs si aucun article ne traiterait de ces magnats de l’immobilier, un des couples les plus emblématiques de Pékin. Si la plupart des entrepreneurs immobiliers en Chine essaie de rester dans l’ombre pour profiter tranquillement des énormes sommes d’argent accumulées grâce à la croissance rapide du marché d’un pays qui a doublé son PIB au cours des 30 dernières années, il y a certainement un couple qui a fait une exception à cette règle.

Zhang Xin et Pan Shiyi se sont mariés en 1995, la même année, ils ont fondé la société SOHO de Beijing. Depuis, ils ont redessiné la silhouette de Pékin probablement comme personne dans l’histoire de la Chine l’a jamais fait. Lorsque vous êtes dans l’un des quartiers d’affaires de Pékin, il est impossible de ne pas avoir un logo «SOHO» dans votre champ de vision; ils ont construit partout et ils sont incapables de se rappeler exactement combien de bâtiments qu’ils ont construit dans la capitale de la Chine, ainsi que à Shanghai.

L’aventure se poursuit: en mars 2013, le groupe SOHO a annoncé les résultats de 2012, avec une hausse du chiffre d’affaires de 170% par rapport à l’année précédente, tandis que Zhang Xin a déclaré que le groupe était encore dans une phase de développement avec des investissements lourds et que ce n’est que le début.

Si vous êtes à Pékin en ce moment, allez jeter un oeil sur le dernier de leurs projets gigantesques en cours de construction dans le quartier de Wangjing, une partie du plan d’urbanisation du  «Grand Wangjing». Ce nouveau projet est conçu par l’architecte Zaha Hadid, tout comme le Galaxy SOHO que vous pouvez voir maintenant dans Chaoyang. Ce projet Wangjing est une stylisation de trois montagnes aux courbes élégantes, elles sont énormes, et ce sera beau, parce que la signature de la marque SOHO, qui rend distinctive la construction la plus usuelle en Chine continentale est un style d’un fore caractère.

Communication avec le public

La visibilité  de Zhang Xin et de Pan Shyi ne se limite pas à l’urbanisation spectaculaire, ils sont actifs sur les réseaux sociaux de la Chine, ils ont construit une image personnelle forte parmi les personnalités Chine contemporaine. Ils ont tous deux comptes sur la plateforme Weibo. Les deux Zhang Xin et Pan Shiyi ont des millions d’adeptes sur ces comptes Weibo et et ils écrivent eux-mêmes leurs articles. Encore plus surprenant, considérant qu’ils sont des personnalités dans le monde des affaires chinois contemporain, Zhang Xin affirme ses opinions politiques, sa vision de la société chinoise et, comme son mari, elle est membre du groupe religieux bahá’íe et elle a même fait une apparition apparition dans une production hollywoodienne, «Wall Street, l’argent ne dort jamais».

Une épopée qui illustre l’essor économique de la Chine

Toutes ces réalisations sont fascinantes en elles-mêmes, mais ce qui est encore plus étonnant est de savoir la façon dont tout s’est passé dès le début. Zhang Xin explique dans des interviews passionnantes son histoire et en quoi elle est un symbole vivant de l’histoire de la Chine au cours des 40 dernières années. Elle est née au cours de la révolution culturelle, et a été envoyée avec ses parents travailler à la campagne, car ils étaient des diplômés universitaires. Plus tard, la famille a pu se déplacer, d’abord à Pékin puis rapidement à Hong Kong, où Zhang Xin, 15 ans, a travaillé dans des ateliers clandestins. À l’âge de 19 ans, elle a assez d’argent pour acheter un billet aller simple pour la Grande-Bretagne. Quand elle arrive, elle a encore des problèmes de langue et doit travailler dans un petit magasin d’alimentation et elle réussit rapidement à entrer à l’Université Sussex puis Cambridge. Diplômée, elle commence à travailler dans la banque d’investissement, puis elle est recrutée par Goldman Sachs puis par Travelers Group, un monde qu’elle n’a vraiment pas apprécié, jugeant trop impitoyable..

Tout bascule lors d’un voyage d’affaires en 1994. Elle doit se rendre en Chine pour des raisons d’investissement et découvre un pays où tout est en train de changer. Elle voit toutes les nouvelles usines qui lui rappellent sa jeunesse et se demande, compte-tenu du rythme du changement, où tous ces travailleurs d’ateliers clandestins seront dans 10 ans. Au même moment, elle rencontre son mari, un jeune qui travaille dans une entreprise de construction qui lui explique le genre de travail qu’il fait. Il lui dit qu’il est en train de construire le Manhattan chinois. Au début, elle rit car il n’a jamais quitté la Chine et parce qu’elle a probablement réalisé que ce que les chinois construisent est beaucoup plus grand que Manhattan. Elle décide de se joindre à l’aventure, et 5 jours plus tard, ils ont décidé de se marier et ils établissent le groupe SOHO.

Design, architecture et urbanisme

L’influence de Zhang Xin sera déterminante dans le succès de SOHO China, elle est complémentaire et elle est un conseiller pour son mari. Alors qu’il est très à l’aise dans le monde des affaires et sait comment vendre un projet aux hommes d’affaires et aux autorités chinoises, elle se dévoue à l’élévation des standards, comprend combien l’architecture et le style sont importants, et plus important encore, elle comprend le fonctionnement de la monde occidental et sait comment attirer les investisseurs étrangers. Le couple qui a commencé avec presque rien construit un véritable empire immobilier en quelques années, et ont deux fils, pour le côté famille.

Les grands projets fleurissent partout dans Beijing et Shanghai, avec des endroits emblématiques comme SOHO Sanlitun, le village Sanlitun conçu par Kengo Kuma, le Galaxy SOHO à Chaoyang, le Shanghai SOHO … La liste est loin d’être exhaustive, mais reflète aussi une évolution. Le design est de plus en plus important et le groupe habitué à construire pour vendre, a décidé, en 2012, de construire pour garder. Maintenant, les bâtiments SOHO sont gérés par SOHO et ils se spécialisent dans l’immobilier de bureaux.

Le choix paraît judicieux, puisque le taux d’inoccupation des bureaux à Beijing est d’environ 3% et 5% à Shanghai. Il y a encore une forte demande pour les locaux de bureaux dans les villes chinoises de premier Tiers, avec des entreprises chinoises et internationales qui s’installent encore dans ces villes. Le groupe pourrait envisager d’autres villes que Shanghai et Pékin quand ils estimeront que ces villes auront atteint la maturité. L’investissement du groupe essaie de rester aussi sûr que possible, d’éviter l’immobilier résidentiel dans lequel il pourrait y avoir une bulle, et d’éviter encore plus l’immobilier de retail, où il y a une offre excédentaire dans les villes de Chine où les clients se tournent  de plus en plus vers les achats en ligne.

Début d’une nouvelle ère pour SOHO ?

 

En 2013, il y avait un autre grand changement dans la politique du groupe.  A la tête d’un groupe d’investisseurs chinois, SOHO China a acheté 40% de General Motors Building à Manhattan, la plus importante acquisition immobilière qui n’ait jamais eu lieu aux États-Unis. Est-ce le symbole du changement d’une époque? SOHO a contribué à construire le Manhattan chinois, ils sont en train de construire l’original. Est-ce un signe de nervosité en raison de l’avenir incertain de la Chine? Cela ne correspond pas à l’optimisme manifesté par Zhang Xin.
Une chose est sûre, regarder ce qui se passera ensuite sera intéressant, car la saga SOHO semble loin d’être terminée.

 

(Visited 267 times, 1 visits today)

Related Posts:

About Marketing

I am living in China since 2007. I am sharing my experiences for other expatriates to make their stay in Beijing more enjoyable. As I am writing this blog for SCOUT Real Estate agency, I am also computing updates about the Real Estate market in Beijing, not only on residential properties, but as well on commercial locals and offices. Hope you enjoy your reading!