Wang Jianlin, une histoire à succès de l’immobilier a l’Hollywood du Shandong

 

Savez-vous qui est Wang Jianlin? Il est, depuis 2013, l’homme le plus riche de Chine selon Forbes, avec une fortune évaluée à près de 8,6 milliards de dollars, il a 58 ans et il est à la tête des 122 autres milliardaires chinois.

Une carrière débutee en soldat, mais la contrariété l’a amenée à devenir un homme d’affaires 

Wang Jianlin était le fils aîné d’une famille de cinq frères et sœurs, né près de la frontière tibétaine dans l’ouest de la province de Sichuan. Son père appartenait à l’armée rouge depuis ses premiers débuts dans les années 1930. Le jeune Wang Jianlin souhaite suivre la piste de sa famille et à l’âge de 15 ans, il entre dans l’armée, quelque chose de pas si facile à cette époque, et il sera un soldat des 16 ans. Quand il atteint l’age de 31 ans, en 1986, il y a un plan drastique pour réduire la taille de l’armée, et un million de soldats doivent retourner à la vie civile. Wang Jianlin est sur la liste et doit se trouver une nouvelle vie car il ne deviendra jamais un général chinois comme il en rêve.

Il devient alors un homme d’affaires après avoir suivi des cours à l’université et quelques mois dans l’administration.

Président dans une petite société immobilière avec beaucoup de dettes

Ceci est une histoire de réussite, non? Et comme tout succès, il y a des moments décisifs alors que tout semble perdu. En 1989, Wang Jianlin entre dans une petite société immobilière qui semble vouée à l’échec. Il y a trop de dettes, il deviendra CEO, il gère les affaires à sa façon, il change son nom, l’entreprise devient Wanda Chine et il commence à construire des appartements, des centres commerciaux et des projets ambitieux dans toute la Chine.

Tout dans son succès est basé sur la rapidité d’exécution. Wang Lingjin a des contacts avec les fonctionnaires, leur explique qu’il peut finaliser des projets immobiliers en moins de 18 mois, ce qui leur permettra de prétendre au succès politique avant la date de changement de mandat ou d’affectation dans l’administration chinoise.

Il fait aussi du marketing, en plus de son « marketing politique ». Wang Jianlin cible les Chinois de la classe moyenne montante, la construction de centres attractifs de loisirs, des espaces commerciaux pour les marques de luxe, des salles de cinéma et la vente d’appartements au même endroit, à bas prix grâce à l’aide des banques chinoises qu’il convint par le dynamisme de son entreprise.

Méthodes de gestion autoritaires

Wang Jianlin résume ses méthodes de gestion d’une manière simple: se concentrer sur une tâche simple et la réaliser de la meilleure façon possible, ceci est la chose la plus simple et la plus difficile à faire. C’est un homme pratique, et il attend de ses  employés qu’ils soient loyaux à 100%. Quand il veut faire quelque chose, il le fait avec un court préavis et sans retard. L’employé qui n’y parvient pas doit payer une amende.

Le succès est impressionnant: Wanda détient désormais 75 centres commerciaux Wanda Plaza dans 60 villes chinoises et 50 autres devraient ouvrir avant 2015, il y a  aussi 40 hôtels de luxe, 70 bâtiments de karaoké. Wang Jianlin détient 100% de tout cela, ou presque, depuis que son fils possède maintenant 2%.

 

2013 est-elle l’année de Wang Jianlin?

Pourquoi Wang Jianlin est-il devenu l’homme le plus riche de Chine en 2013? C’est assez simple, il anticipe le changement politique du gouvernement chinois sur l’immobilier et les craintes d’une bulle immobilière dans l’immobilier résidentiel. Il a décidé d’investir surtout dans l’immobilier commercial, un secteur qui est moins contrôlé par l’Etat. Sa valeur des actifs a beaucoup augmenté et il est devenu la fortune de poing de la Chine. Dans l’intervalle, il a décidé d’investir à l’étranger et de conquérir le monde, par exemple à Londres, où, selon lui, les prix sont plus intéressants qu’a Pékin et il a acheté le plus haut bâtiment officiel européen résidentiel, à Nine Elms. En Chine, il reste très optimiste et ne voit aucune crises immobiliers qui puisse menacer ses activités.

Hollywood dans le Shandong

En 2012, il diversifie ses activités et achète AMC, une société spécialisée dans les salles de cinéma, avec un réseau de 6.000 écrans dans le monde. Avec cet achat, il a des projets ambitieux dans la production de films car Wang Jianlin, avec 20% de la distribution de films en Europe et aux États-Unis, est maintenant un personnage important dans cette industrie.

Un tiers de la richesse de la Chine sera investie à l’étranger dans la décennie qui vient, ce qui équivaut à 30 milliards de dollars par an, mais la Chine ne sera pas négligée. La ville de Qiangdao était, jusqu’à présent, connue pour sa marque de bière, Tsing Tao, mais la volonté de Wang Jianlin peut être va changer tout cela. Il a annoncé, le mois dernier, la construction du plus grand studio de cinéma à Qingdao, 10.000 mètres carres, un projet appelé « Oriental cinéma Metropolis», avec 5 milliards de dollars d’investissement. La cérémonie d’ouverture a eu lieu le 22 septembre 2013, avec des stars comme Leonardo di Caprio, Nicole Kidman, Ewan McGregor, Kate Beckinsale, Catherine Zeta-Jones. Il a annoncé sa volonté de créer des sociétés de production avec des marques mondialement connues pour projeter les films sur les 6.000 écrans Wanda AMC.

Après la Chine, les États-Unis et la Grande-Bretagne, les dirigeants de Wanda regardent maintenant la France; le Brésil et l’Australie. 2013 est une année importante pour Wang Jianin, mais cela ne pourrait être qu’un début dans la construction d’un empire mondial.

(Visited 195 times, 1 visits today)

Related Posts:

About Marketing

I am living in China since 2007. I am sharing my experiences for other expatriates to make their stay in Beijing more enjoyable. As I am writing this blog for SCOUT Real Estate agency, I am also computing updates about the Real Estate market in Beijing, not only on residential properties, but as well on commercial locals and offices. Hope you enjoy your reading!