Usines chinoises et impression 3D: que va-t-il se passer?

 

Il semblerait que la Chine aie commencé tardivement à utiliser l’impression 3D, mais le pays réduit rapidement le gap et pourrait se retrouver en tête. 

La preuve est que le nombre d’imprimantes 3D chinoises disponibles sur le marche: il y a en fait sept modèles différents, du plus basique et bon marche au plus perfectionnée, la plupart des modèles de ces fabricants ayant reçu des commentaires très positifs dans la presse.

Quelques personnes reconnues dans la profession ont un a-priori sceptique sur l’impression 3D ; par exemple, Terry Gou, le président de Foxcom a dit qu’il pensait que l’impression 3D est une lubie, mais s’il s’est trompe, il écrira son nom de famille derrière pour s’excuser. 

Cependant, d’autres personnes en parlent sérieusement, au plus haut niveau. Les astronautes chinois ont utilise des sièges 3D pour leur dernier vol dans l’espace, chaque siège étant ajuste à la taille d’un des membres de l’équipage.

Il est encore difficile de dire si l’impression 3D va être utilisée pour la production de masse dans un futur proche. Les robots d’assemblage sont de plus en plus rapides, de plus en plus précis et les imprimantes 3D sont lentes, loin de pouvoir égaler un humain. Il n’y a pas de danger pour les pays qui sont les usines du monde.

Prototypes et fabricants

Quelques industries vont demander de plus en plus d’impression 3D, principalement pour les secteurs ou il y a un besoin pour des pièces sophistiquées et des prototypes sur mesure. A l’université de Beihang (Beijing University of Aeronotics), il y a une imprimante 3D de 12 mètres de large, et c’est la que se font les essais du futur. Cette imprimante est utilisée pour créer les futurs avions commerciaux en Chine, qui feront la compétition d’Airbus et de Boeing. Le challenge est d’avoir des imprimantes 3D qui puissent couler les métaux, et de le faire sans fissures. La recherche avance vite. Ce type de techniques est utilisé dans l’industrie automobile pour designer les prototypes en quelques semaines, ce qui prendrait autrement plusieurs mois. 

La tendance est claire et un équivalent chinois du « Maker Movement » qui est né aux Etats-Unis est en train d’émerger. Les gens voudront designer leurs propres biens, les ingénieurs auront des imprimantes 3D sur leur bureau, bientôt, on verra de petits ateliers avec 20 imprimantes 3D à Pékin! .

C’est tout à fait en ligne avec le besoin des chinois d’avoir des choses désignées pour eux. 

 2014 l’année décisive 

Et 2014 sera une année décisive. Quelques brevets clefs dans l’impression 3D vont expirer et il y aura une chute significative des prix de certains modèles. Le brevet le plus important en passe de devenir public est la méthode laser, qui est utilisée dans certaines imprimantes 3D industrielles. Cela veut dire que les prix vont devenir abordables pour le public, et que les gens pourront créer à la maison, comme des designers professionnels.  

Et la vérité est que la demande pour de tels modèles était si importante que certains fabricants n’ont pas pu honorer les commandes, limitant l’impression 3D professionnelle à quelques heureux peu nombreux. Cela va changer! 

Le futur de la production industrielle chinoise ?

Un autre moyen par lequel l’impression 3D pourrait influencer la Chine est que certaines fabrications quittent la Chine pour retourner en Europe ou aux Etats-Unis. Encore, cela n’est pas de la production de masse, mais cela sera important pour les marches de niche. 

Cela pourrait être le cas, mais la Chine sera résolument un acteur majeur dans l’impression 3D, les résidents de Beijing et Shanghai sont prêts! 

Sources :

The Economist

 

Quartz

 

Bloomberg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Visited 64 times, 1 visits today)

Related Posts:

Mots-Clés: ,

About Marketing

I am living in China since 2007. I am sharing my experiences for other expatriates to make their stay in Beijing more enjoyable. As I am writing this blog for SCOUT Real Estate agency, I am also computing updates about the Real Estate market in Beijing, not only on residential properties, but as well on commercial locals and offices. Hope you enjoy your reading!