Réouverture de NanLuoGu Xiang après 2 mois de travaux

Nanluoguxiang-closed-to-tour-groups1

Le projet mis en place par la municipalité de Pékin sur la rue de NanLuoGu Xiang visant à réhabiliter, restaurer et remettre aux normes ce hutong est fini. La restauration avait commencé il y a 5 mois, en Octobre par un repavement. Mais 4 mois auparavant, les commercants locaux nous avaient annoncé qu’en réalité la municipalité avait pour objectif de redonner à cette rue ses armoiries d’époque, époque à laquelle NLGX était une rue où se mélait Cour et notables de la dynastie Qing (1644-1912) du fait de sa proximité avec la Cité Interdite.

Comme dévoilé par le journal Beijing News, un tiers des commerces de la célèbre rue ont été fermés, mais NanLuoGu Xiang depuis sa réouverture est restée une place touristique ne souffrant pas d’une baisse d’affluence. Selon une source locale, le nombre de commerce est passé de 235 six mois plus tôt à 154 aujourd’hui. Celà est du à deux choses:
– La taille des magasins a été agrandie et certaines boutiques ont fusionnées.
– Les loyers onéreux avec deux mois sans activités ont eu raison du restant des commercants.

Pour parfaire notre article nous sommes allés rencontrer un commercant pour comprendre comment ces décisions ont été prises et perçues et quels impacts ces travaux ont eu sur leurs commerces.

Entretien avec Jean-Baptiste AUDRAN de Crêpanini

Jean Baptiste AUDRAN est le fondateur de Crêpanini, une chaine de café à identité française qui sert des galettes, panini, sandwiches et des crêpes, gaufres, glaces, macarons et autres délices sucrés accompagnés de boissons chaudes ou froides.

Des travaux prévus de longue date

“Nous étions au courant depuis près d’un an que la rue de NLGX allait devoir être rénovée pour des raisons de sécurité et d’architecture, cependant nous avons été informés seulement début octobre par les autorités que nous allions devoir fermer durant quelques semaines ou mois.”

Quelles ont été les raisons misent en exergue?

“Les autorités ont été très claires. Elles veulent redonner à NLGX une dimension chinoise authentique avec des façades plus traditionnelles comme déjà réalisées sur Qianmen. Elles souhaitent aussi rendre la rue plus haut de gamme avec moins de restaurants mais plus de souvenirs hauts de gamme (objets artisanaux et culturels…). Par la même occasion, les autorités ont fermé beaucoup de magasins illégaux.

Les informations ont été très difficiles à trier car nous avions plusieurs départements impliqués dans la gestion des travaux et dans la restauration de la rue. Du coup nous avons eu plusieurs versions quant à la durée des travaux ainsi qu’aux règles à respecter pour chaque magasin.”

Quels impacts pour les commerces?

“Les travaux ont duré deux mois. Nous avons bien évidement été très affectés car notre propriétaire ne nous a fait aucune réduction de loyer et nous avons non seulement perdu le montant de notre loyer mais avons aussi dû payer nos employés durant deux mois.”

Quels changements avez-vous aperçu depuis la réhabilitation de NLGX?496153610815128057

“Le look de la rue est plus sympa et le sol moins dangereux. Les travaux sont un vrai succès, mais surtout le fait de fermer les magasins illégaux ainsi que limiter la restauration ne respectant pas les règles d’hygiène fut une très bonne idée de la part du gouvernement.” ( image fournit par Mr Audran montrant ce qui devait être transformé)

Avez-vous relevé une baisse d’affluence depuis sa réouverture ?

“C’est encore difficile à dire car nous avons réouvert durant le pic des vacances de Chunjie. Cependant, je pense qu’il devrait être difficile de retrouver autant d’affluence qu’en début 2016 car NLGX n’est plus une destination 5* sur les guides touristiques depuis près d’un an. Ce n’est pas grave car cela va rendre la rue encore plus sympa s’il y a un peu moins de monde.”

A quoi est du la fermeture d’un tiers des commerces?310651068481825893

“Ils ne respectaient pas (les restaurants) les règles d’hygiène et puis beaucoup d’entre eux étaient illégaux et donc ne payaient pas de taxes. De plus le gouvernement veut limiter le nombre de restaurants dans la rue. Ils veulent moins de fast-food.

Les autorités veulent clairement nettoyer les rues des commerces illégaux et rendre la ville plus jolie et agréable. Je trouve que leurs intentions sont légitimes et très certainement nécessaires pour un développement durable. Il est donc difficile de survivre pour certaines entreprises qui ont toujours travaillé illégalement, mais c’est très encourageant pour ceux qui se sont toujours appliqués à suivre les règles ! C’est une bonne chose pour améliorer les mentalités dans le respect des règles.”

Les travaux sont ils réellement terminés?

“Les travaux ont pris du retard car certains magasins n’ont pas eu le temps de finir leurs travaux avant les fêtes. La rue devrait être finie entièrement fin février.”

Sources

http://www.bjnews.com.cn/feature/2017/01/30/432051.html

 

Related Posts:

About Marketing Trainee SRE