La question des vacances en Chine ou l’urgence de changer le calendrier des vacances officielles

 

La « semaine d’or »chinoise ou « golden week » se termine: du 2 au 8 octobre 2013, toute la Chine était en vacances pour la célébration de la Fête Nationale, commémorant la création de la République Populaire de Chine. C’est impressionnant, vraiment impressionnant de voir un pays qui compte 1.3 milliards d’habitants partir en vacances, et puisque la population a de plus en plus d’argent, avec l’émergence de la classe moyenne chinoise, cela commence à devenir un problème. Et un problème sur une population de 1.3 milliards de citoyens, signifie un vrai problème.

Des centaines de milliers de personnes se retrouvent sur les routes, dans les avions, les trains, les bus…. c’est quelque chose à voir, les monuments sont envahis par une foule immense, toute la population chinoise est dehors, au même endroit et au même moment, se dirigeant vers les mêmes destinations. Il est impossible de se procurer un billet quel que soit le mode de transport et les prix s’envolent. Les propriétaires de magasins d’articles de sport se réjouissent tous les ans de cette Semaine d’Or, et pas sans raison.

Pour 2013, c’est du passé et les autorités tirent leurs conclusions. 

Le cote positif est que les consommateurs ont dépensé 300 milliards de RMB en une semaine, avec une hausse significative par rapport à l’an dernier. C’est le seul point positif, pour le reste, c’est presque un désastre.  Cela ne peut pas continuer comme cela, car aucune infrastructure ne peut supporter une telle pression sur une période si courte. Il y a eu plus de 430 millions de déplacements individuels en 2013, ce qui est proche de la limite que le systeme peut supporter et les gens commencent à parler de la Semaine du Cauchemar d’OR.

Les plaintes se font plus nombreuses, car les gens ne peuvent pas acheter de tickets et font des voyages incroyables en bus, passant simplement la semaine d’or dans les transports. Peu de personnes sont capables de trouver des tickets puisque les administrations font de nombreuses préventes de tickets, et qu’il y a un nombre croissant  de touristes, et même les tours opérateurs ne peuvent trouver de solution. 

 

Les gens travaillant dans le tourisme suggèrent de plus en plus l’adoption de solutions flexibles, avec peut-être des zones différentes en Chine pour éviter que tout le monde ne se retrouve sur la route en même temps. ou implémentation de congés payés que les gens pourraient utiliser comme bon leur semble pendant l’année. Le problème est qu’une telle organisation ne peut être mise en place avant 2020, ce qui signifie qu’il faut encore s’attendre à quelques années d’embouteillages et de foules sur les célèbres montagnes chinoises ou les autres belles régions. 

Une enquête montre cette année qu’autre chose divise les chinois sur ces vacances nationales: 40% apprécient d’avoir des vacances plus longues pour visiter leur famille ou se rendre dans les destinations plus éloignées, mais 60% n’apprécient pas de devoir travailler le weekend pour compenser l’agencement des vacances officielles.

Dans les années à venir, cela doit changer.

(Visited 155 times, 1 visits today)

Related Posts:

About Marketing

I am living in China since 2007. I am sharing my experiences for other expatriates to make their stay in Beijing more enjoyable. As I am writing this blog for SCOUT Real Estate agency, I am also computing updates about the Real Estate market in Beijing, not only on residential properties, but as well on commercial locals and offices. Hope you enjoy your reading!