La Chine a décidé de bannir les VPN non-autorisés jusqu’au 31 Mars 2018

greatfirewallofchina-940x580-630x389

La mesure prise par le ministère de l’industrie et de l’information ce 24 Janvier 2017 et valide jusqu’au 31 Mars 2018, est d’interdire tout VPN non approuvé par le gouvernement lui-même et non enregistré. Chaque VPN devra être soumis à l’approbation du gouvernement qui normalement décidera d’accepter le VPN si l’utilisateur est expatrié ou si la compagnie pour des raisons de partage de documents avec son siège ou pour des raisons de globalisation/mondialisation doit passer à travers le pare feu internet chinois. Toutefois l’utilisateur utilisant un VPN non déclaré (ou enregistré auprès des autorités compétentes)  ne sera pas amendable ou ne sera pas soumis à des sanctions pénales (de part le fait qu’aucune compagnie de serveurs VPN n’est basée en Chine), le seul risque que l’utilisateur puisse appréhender et d’avoir des interruptions de VPN, un blocage du serveur d’accès ou bien que l’adresse IP ne puisse plus être utilisée avec tout VPN ciblé par les autorités.

A quoi s’attendre ces prochains mois?

La mesure de restriction qu’a développée le gouvernement chinois sur les “réseaux privés virtuels”, souvent désignés par le sigle VPN (“virtual private network”, en anglais), a déjà commencé avec des interruptions momentanées des réseaux ou le blocage de certains de ces serveurs. Les entreprises fournissant les services VPN sont obligées de recréer de nouveaux liens et de rediriger leurs utilisateurs. A terme, les autorités souhaitent gérer les connections via les fournisseurs d’accès internet tel China Unicom et China Mobile par lesquels vous devez passer et par lesquels vous devez vous enregistrer via votre passeport. N’ayant pour l’instant que de maigres informations sur la finalité exacte de cette mesure, les étrangers ne devraient pas se voir très affectés si leur connexion a été achetée légalement.

Comment s’y préparer?

Au niveau domestique

Sur le marché des VPN, il existe plusieurs types de services: les VPN possèdent des clefs de chiffrements plus ou moins grandes et plus ou moins facile a décrypter par les autorités; la clef de base fournit par les serveurs VPN commence a 128 bits mais elle s’avère parfois inefficace tant le pare feu chinois est élaboré, il vaut mieux favoriser une clef de cryptage égale ou supérieure a 256 bits.  L’autre méthode pour avoir accès à vos sites préférés (135 sur les 1000 sites les plus populaires au monde sont bloqués en Chine) sera de gérer vous même vos paramètres manuellement; ce procédé n’est pas à la portée de tous.

Au niveau entrepreneurial

Nos conseils seront les mêmes que pour le domestique: il est mieux de favoriser un prestataire de VPN crypté à plus de 256 bits ou bien de créer votre système VPN manuellement via votre informaticien. Le gouvernement devrait également ouvrir dans le mois son propre système afin que les sociétés internationale puissent échanger leurs données monnayant une majoration forfaitaire sur la prestation de connexion. De plus, pour des raisons ou votre connexion VPN peut se voir interrompue à plusieurs moments de la journée, il est préférable de ne pas favoriser une messagerie internet de type Gmail qui se verra bloquée. Si vous êtes une société internationale, vous ne subirez normalement pas cette législation du fait que la politique de la Chine n’est pas de freiner les investissements étrangers.

Comment s’enregistrer?

Pour s’enregistrer rien de plus simple, si vous êtes déjà détenteur d’un accès internet, il vous faudra dans les prochains mois retourner voir votre fournisseur d’accès afin de vous enregistrer en tant que détenteur d’un système VPN, le justificatif étant votre preuve de nationalité non chinoise. Si vous n’avez pas encore ouvert de ligne internet, votre fournisseur, s’il détient la licence gouvernementale pour le faire vous demandera si vous avez besoin d’un VPN ou non et vous donnera l’autorisation. Attention: dans les deux cas votre fournisseur d’accès devra avoir les accréditations gouvernementales pour le faire, il est donc préférable de se renseigner au préalable.

Sources

https://www.engadget.com/2016/02/19/china-tightens-its-censorship-grip-on-foreign-content/

http://shanghaiist.com/2017/01/23/vpn_crackdown.php

https://www.comparitech.com/blog/vpn-privacy/using-a-vpn-in-china-still-legal-but-expect-downtime-in-coming-months/

http://www.scmp.com/news/china/policies-politics/article/2064587/chinas-move-clean-vpns-and-strengthen-great-firewall

http://tech.qq.com/a/20170122/026229.htm

(Visited 226 times, 1 visits today)

Related Posts:

About Marketing Trainee SRE